Quels sont les différents types de télescope ?

telescope

Le télescope est un outil optique qui permet de contempler le ciel et ses nombreux phénomènes qui éblouissent. On distingue de nombreuses planètes étrangères, des étoiles, des associations d’étoiles qui forment des constellations, des nébuleuses ou encore des galaxies. La grandeur de l’atmosphère et le besoin d’adaptation aux besoins divers et justifiés ont induit la création de plusieurs types de télescopes. Ces télescopes qui ont des propriétés particulières répondent aux différents besoins. Quels sont les différents types de télescopes et quelles sont leurs propriétés ?

Pour voir une sélection de telescope suivez ce lien.

Les différents types de télescope

On distingue trois principaux types de télescopes qui ont tous la même fonction, mais qui divergent par leur système et leurs prestations. Leur système est essentiellement basé sur son objectif. Ce sont : le télescope réfracteur, le télescope réflecteur et le télescope catadioptrique.

*Le télescope réfracteur : il utilise un système de lentilles comme objectif. C’est un télescope solide et robuste hermétique à l’air et qui de ce fait nécessite peu d’entretien. Il dispose également une bonne qualité d’image et résiste fortement aux perturbations atmosphériques. Il est idéal pour commencer et est disponible à partir de 60 £ jusqu’à 350 £ environ pour une très bonne qualité d’image. Il a l’avantage d’être utilisé en observation terrestre. Il souffre cependant de ne pas explorer le ciel profond et il est exposé à des aberrations chromatiques.

*Le télescope réflecteur : il est doté d’un miroir primaire permettant de recueillir et de concentrer la lumière. On distingue deux types de télescopes réflecteurs :

-le télescope de Newton : inventé par Isaac Newton, c’est un télescope qui met l’accent sur la qualité de l’image. Il contient un miroir primaire qui reçoit la lumière et un télescope secondaire qui reçoit la lumière et le redirige sur l’oculaire situé sur le côté. Il a un petit prix lié à sa production bon marché.

à Lire également : J’ai essayé le chargeur induction Samsung QI – Test / Avis

-le télescope de Cassegrain : il est inventé par Laurent Cassegrain de qui il tient son nom. Il est composé d’un miroir primaire percé en son centre, d’un miroir parabolique convergent et d’un miroir hyperbolique divergent. Ici, l’image se forme derrière l’appareil au lieu de se former sur le côté pour le télescope de Newton.

Les principaux avantages de cette catégorie de télescope sont qu’il ne subit aucune aberration chromatique, il a un coût moindre, un diamètre élevé et ces modèles sont bien adaptés à l’astrophotographie. Il est cependant encombrant, exposé aux turbulences atmosphériques et n’est pas adapté pour une observation terrestre.

*Le télescope catadioptrique : ce télescope est une combinaison des télescopes réfracteurs et réflecteurs. Cette catégorie est constituée des modèles Schmidt-Cassegrain, Maksutov-Cassegrain et Richey-Chrétien. Le premier séduit par sa polyvalence, sa dextérité pour l’observation des planètes, du ciel profond et pour l’astrographie. Le second possède presque les mêmes caractéristiques que le dernier, mais innove avec la présence de ménisque frontal. Le télescope Richey-Chrétien enfin a pour principal but de corriger les aberrations chromatiques. C’est un appareil haut de gamme et son prix en prend forcément un coût. Les principaux inconvénients de ce télescope sont leur prix et la collimation difficile à effectuer.

à Lire également : astroplanetes