Quel couteau japonais pour la découpe de poisson ?

couteau japonais

Pour réussir chaque opération en cuisine, il faut employer l’ustensile spécifique correspondant. Il en est ainsi pour la découpe de poisson. Cette opération ne peut se faire à la légère, car le fait d’utiliser le mauvais couteau japonais peut conduire à abîmer ou même à ruiner votre morceau de poisson.

Quels sont les couteaux japonais qui peuvent être employés pour découper du poisson ?

Le couteau japonais Yanagiba

couteau japonais Yanagiba

Ce couteau japonais a un nom que l’on peut traduire en français par « feuille de saule ». C’est un modèle de couteau japonais dont la lame peut atteindre les 25 cm. Cette lame est caractérisée par son étroitesse et elle est très effilée. Grâce à ces caractéristiques, la lame parvient à pénétrer facilement le poisson. Elle permet ainsi de réaliser des entailles aussi fines que précises dans la chair du poisson sans l’abîmer.

Vous pouvez ainsi vous en servir pour lever des filets, ou enlever la peau du poisson. Le couteau japonais Yanagiba est généralement utilisé pour découper le sashimi. D’ailleurs, il est également appelé couteau à sashimi ou couteau à sushis. Il peut aussi très bien servir pour découper des makis ou des Californiens.

Le couteau japonais Fugu hiki

Il s’agit également d’un couteau japonais très employé dans la découpe de sashimi. Il se caractérise par sa lame particulièrement souple et fine. Elle permet d’effectuer un travail de découpe propre dans les morceaux de poisson. Par ailleurs, c’est un couteau japonais spécialisé dans la découpe du Fugu qui est un petit poisson-globe très prisé au Japon.

Le couteau japonais Unagisaki

couteau japonais Unagisaki

Ce couteau japonais est dédié à un usage très spécifique : traiter des unagi. En effet, l’Unagisaki est utilisé selon une méthode bien précise pour la levée d’anguilles. Notez que « Unagi » signifie « anguilles » en japonais.

Le couteau japonais Deba

Ce couteau japonais est spécialement conçu pour servir à découper les têtes de poissons. Il est pourvu d’une lame biseautée qui vous permet de découper la tête du poisson sans que le sang ne coule dans le poisson. Lorsque cela arrive, la couleur du poisson est tachée et son goût, altéré. Le couteau japonais Deba permet donc de découper le poisson en lui conservant son aspect et sa saveur.

Lire aussi : Un récapitulatif de tire-bouchons pas chers en 2019.

Il est, parmi les couteaux japonais de cette liste, l’un de ceux qui pèsent le plus lourd. Grâce à ce poids, sa lame pénètre facilement les morceaux de poissons, ce qui est un point extrêmement positif pour un travail s’étendant sur une longue durée, car vous vous fatiguez moins en l’utilisant.

Le couteau japonais Maguro

couteau japonais Maguro

Ce couteau japonais est d’une taille considérable. En effet, il peut atteindre jusqu’à 150 cm et c’est un couteau japonais à poissons, spécialisé dans la levée de filets de thon.

Le couteau japonais Tako hiki

Il est possible d’utiliser ce couteau japonais pour découper le sashimi comme plusieurs autres énumérés plus haut. Toutefois, le Tako hiki a la particularité de servir surtout à la découpe d’un autre fruit de mer : la pieuvre. Il s’agit d’un couteau long et effilé dont la forme variera selon la région qui l’a fabriqué.