Comment choisir une enceinte monitoring ?

monitoring enceinte

Si vous avez envie de bien bouger votre pièce avec le son de la musique que vous avez lancée depuis votre ordinateur, il vous faut alors de bonnes enceintes monitoring. Ce sont ces dernières qui vous font vivre et vous permettent de profiter de vos instants de détentes musicales.

Cependant, pour bien jouir de ce matériel de sonorisation, il faut qu’il soit d’une bonne qualité. Et pour choisir une bonne enceinte monitoring, le respect de certains critères s’impose.

La taille

Pour s’assurer d’avoir acquis une enceinte monitoring d’une bonne envergure, il y a plusieurs aspects de base qui entrent en jeu. Mais parmi ceux-ci, certains sont fondamentaux comme la taille de l’outil que vous voulez acheter. En effet, la taille d’une enceinte monitoring dépend de la grandeur de votre pièce ou du logement dans lequel vous voudriez l’installer.

Si votre pièce est petite, avec une enceinte monitoring de 6 pouces, vous êtes déjà comblé. Mais si l’endroit est bien grand, vous pouvez vous permettre d’aller au-delà de 8 pouces. En réalité, la qualité de ce matériel ne dépend pas de sa grosseur ou de sa grande taille. Tout est relié plutôt à un subwoofer qui est l’élément qui permet de traiter l’acoustique et le mixage des sons.

À voir aussi : Notre avis sur les mini congélateurs 

La compatibilité de l’enceinte monitoring avec la carte de son

La carte de son externe est cet équipement qui accompagne votre enceinte monitoring et qui vous permet de la manier. Alors, pour que cette carte externe soit utile, il faut qu’elle soit compatible avec votre appareil. Pour réussir ce contrôle, il suffit de vérifier la sortie de la carte. Ensuite, il faut s’assurer que cette dernière se retrouve dans la liste des connexions établie sur la fiche des caractéristiques de l’appareil.

Comme exemple de sortie d’une carte de son, vous pouvez voir RCA, XLR, Jack, etc. Bien vrai qu’une enceinte monitoring peut être compatible avec plusieurs sorties à la fois, mais il est toujours bon de faire la vérification.

Le niveau de la bande passante

Si on parle de la bande passante, il faut se référer à l’Hertz. En effet, toute enceinte monitoring a un nombre d’Hertz qu’il doit atteindre avant d’envoyer du son. De même, il a aussi un nombre d’Hertz maximal qu’elle ne doit pas dépasser.

Comme illustration, si sur votre appareil la bande passante se situe entre 45 Hz et 30 KHz, sachez simplement que l’enceinte monitoring ne pourrait émettre du son qu’à partir de 45Hz et une fois le niveau de 30 KHz atteint, plus rien ne serait audible. Or l’être humain que nous sommes ne saurait supporter plus de 20 kHz et cette capacité diminue d’ailleurs lorsque l’âge évolue. Vous êtes donc bien averti.

Le coût

C’est sûrement le facteur le plus important pour le commun des acheteurs. A cet effet, il existe plusieurs catégories et plusieurs marques d’enceintes monitoring. Chaque qualité va donc avec son prix. Mais de façon générale, pour prendre des enceintes monitoring avec un bon rapport qualité/prix, il vous faut débourser une somme de 400 $.

Ce budget pourrait paraître un peu élevé pour certains, mais au fil des années, la valeur peut diminuer. Pour plus de résistance pour votre appareil, vous pouvez choisir les marques comme Yamaha, Adam Audio, Prodipe, KRK… N’oubliez pas de vous renseigner sur les enceintes passive et actives !