Comment accompagner une musique au cajon ?

ross-mccallum-cajon

Le cajon est un instrument du musique qu’il est possible de jouer seul comme avec un groupe. Une chose est de savoir jouer, une autre est de réussir l’accompagnement. Pour réussir à accompagner une musique au cajon, il faut d’abord apprendre à jouer et après il suffira de suivre le rythme ou d’imposer un nouveau rythme.

Apprenez à jouer du cajon en regardant cette vidéo

Apprendre à jouer

Avant de réussir à accompagner une musique au cajon, il faut d’abord apprendre à jouer du cajon. L’accompagnement d’une musique au cajon implique d’une part la maitrise parfaite de toutes les possibilités de l’instrument et d’autre part la capacité de repérer le rythme qui correspond à la musique à suivre.

Quand il est question de jouer du cajon seul, l’apprentissage est plus simple. Il suffit juste de se baser sur les connaissances en percussions. Pour apprendre à jouer du cajon dans un groupe, il faut d’abord passer par l’apprentissage du cajon seul puis par des cours plus généraux.

Pour ce qui concerne les cours de cajon seul, vous pouvez le faire seul chez vous devant des tutoriels ou avec un professeur de cajon. Pour ce qui est des cours de musique, vous pouvez vous inscrire à des cours pour apprendre à maitriser le travail dans un groupe. Dans les écoles de musique non spécialisées, il est possible de recevoir la formation parfaite pour maitriser l’accompagnement musicale.

Les principaux points à maitriser dans ce cas sont d’un côté le solfège, pour pouvoir lire les partitions et de l’autre l’individualité.

Cet article sur le site mon-cajon.fr vous apprendra comment fabriquer votre cajon

Suivre le rythme

Pour arriver à suivre les rythmes il faut maitriser le solfège. Si vous arrivez à maitriser autant la lecture que la transcription, vous réussirez à d’un côté accompagner une musique au cajon en lisant la partition du cajon, d’un autre côté accompagner la musique rien qu’en percevant les cotes des autres.

Pour arriver à ce niveau, il faut beaucoup de pratique. Pour ce qui est de la lecture des partitions, les cours de solfège serviront à taper à un rythme précis. Comme les partitions de cajons sont difficiles à trouver et très rares, vous pouvez vous exercer essentiellement avec les partitions de batterie.

A force de pratique, vous commencerez à ne plus regarder les partitions pour reprendre le même rythme que ce qui est écrit. Là vous serez à même de vous débrouiller sans partition. Il vous suffira, à partir de ce moment, d’entendre un accompagnement au cajon, pour le suppléer aisément. Une fois que vous savez suivre le rythme, vous devez être capable d’imposer votre rythme.

Imposer son rythme

Pour ce qui est de l’individualité, vous serez capable de jouer dans toutes les conditions. En effet, comme il est possible de devoir accompagner une musique au cajon sans pour autant posséder de partition et en totale improvisation, vous devez être capable de créer un rythme adapté aux autres instruments. Si vous faites partie d’un groupe, les entrainements vous aideront à combattre toutes les mauvaises surprises.

Aussi, une fois que vous aurez maitrisé tous les genres musicaux de tous les joueurs du groupe, vous serez préparé à toute éventualité. Comme entrainement de perfectionnement, vous pourrez vous exercer à introduire du cajon dans tous les types de chanson.

A lire aussi : Comment nettoyer sa tablette graphique ?