Choisir le casque de soudage qui vous convient le mieux

guide d'achat masque soudage

Comment savoir quel casque vous convient le mieux ? Apprenez-en davantage sur les options qui s’offrent à vous pour vous aider à faire votre choix !

Normes de sécurité

L’utilisation d’un équipement de protection individuelle de qualité et de pratiques de soudage sûres doit être une priorité absolue pour les soudeurs, quel que soit le type de procédé de soudage. L’EPI de soudage comprend, sans s’y limiter, la protection des yeux, du visage, des mains et du corps. Des lunettes de sécurité doivent toujours être portées sous le casque de soudage. En outre, l’environnement de soudage doit être évalué pour assurer une ventilation et une protection respiratoire appropriées.

Voir ici les comparatifs sur les masques de soudage.

Style de casque

Il existe deux styles courants de casques de soudage, un casque passif et un casque à teinte variable auto-obscurcissant.

Un casque passif possède une lentille teintée foncée, généralement de teinte #10. Lorsque le casque est en position basse, vous voyez à travers l’oculaire foncé. La lentille ne passera pas d’un état clair à un état foncé. Il reste sombre. Par conséquent, pour inspecter la soudure, vous devez retirer le casque. Ces casques sont généralement légers, mais comme vous ne pouvez pas choisir votre niveau de teinte et que le verre est constamment teinté en noir, certains processus de soudage – ainsi que la visualisation de votre zone de travail entre deux soudures – peuvent être difficiles.

Les casques auto-obscurcissants sont disponibles pour tous les niveaux de soudage, de l’amateur au professionnel. Un casque à auto obscurcissement, à teinte fixe, combine l’économie d’un casque à teinte fixe et les avantages de l’auto obscurcissement. Si la plupart de vos travaux de soudage portent sur des matériaux similaires et utilisent le même procédé de soudage, un casque auto-obscurcissant à teinte fixe peut être le bon choix.

Un casque auto-obscurcissant à teinte variable vous permet de sélectionner la préférence de teinte, ce qui vous permet d’ajuster les teintes en fonction des différents procédés et applications de soudage. Les gammes de teintes de soudure typiques se situent entre les teintes n° 8 et n° 13. Lorsque le casque est en position basse, vous voyez à travers une lentille lumineuse permettant une visibilité et une évaluation claires de la pièce à souder et de la zone environnante. Une fois l’arc de soudure amorcé, le casque s’assombrit automatiquement pour atteindre la teinte que vous avez sélectionnée.

Lire aussi : Comment fonctionne un destructeur de papier ?/Comment bien choisir sa mallette d’outils ? /Les bons conseils pour se servir d’une clé dynamométrique