Mon avis sur le massicot Fellowes

Avec la révolution de l’imprimerie, beaucoup d’appareils ont vu le jour ou ont été rénovés. C’est le cas du massicot. Beaucoup de marques se sont penchées sur la fabrication de ces massicots, c’est le cas de la marque Fellowes. 

De cette marque beaucoup de différents modèles de massicots sont créés. Je vais vous donner mon avis sur certains massicots Fellowes que j’ai eu à utiliser.

Mon avis sur le massicot Fellowes Neutrino

Nous allons nous attarder sur un massicot bureautique comme le massicot Fellowes Neutrino. Ce massicot m’a aidé dans mes travaux de découpage à la maison comme au bureau. À la maison, elle m’a aidé à découper facilement mes photos pour pouvoir les mettre dans un cadre très facilement.

Au bureau, il m’arrive de couper ou de rogner du papier pour des fins utiles à mon travail. Ce massicot m’aide parce qu’il me fait gagner du temps, pas besoin de me fatiguer à choisir le bon angle pour découper ou rogner avec précision mes papiers.

J’ai un faible pour le massicot Fellowes Neutrino parce qu’il est très léger et donc facile à transporter. Sa lame est assez protégée pour empêcher le risque de se faire mal.

Mon avis sur le massicot Fellowes Cisailles Fusion A4

Le massicot Cisailles Fusion A4 de Fellowes est un outil de travail indispensable tout simplement parce qu’il m’a rendu le travail encore plus facile et aussi parce qu’il donne encore plus une sécurité lors du maniement.

En effet, sa base est en métal et possède des antidérapants ce qui me permettait de le déposer facilement et sans crainte sur un support sans qu’il ne glisse lors de la manipulation. Il possède également une graduation qui me permet de faire une découpe selon le format voulu. Et de plus j’arrive à découper des feuilles par lots de 10 ce qui me permet d’avancer un peu plus vite quand le nombre de feuilles est important.

Je vous ai donné juste quelques exemples de massicots mis en ventes par la marque Fellowes. Et je peux vous garantir de la bonne qualité des produits qui sont vendus.

Lire notre dernier article ici