A quoi sert un éthylotest ?

comparatif ethylotest electronique

Depuis 2012, la possession de l’éthylotest a été rendue obligatoire pour toutes personnes conduisant une voiture ou un deux-roues dont la cylindrée dépasse les 50 CC. Mais jusqu’à maintenant, certains conducteurs se demandent toujours, à quoi sert vraiment cet appareil. D’où notre intérêt dans cet article de d’évoquer le rôle de l’éthylotest. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, nous allons d’abord voir les différents types d’éthylotest et leur mode d’utilisation respectif.

Quels sont les différents types d’éthylotest ?

Pour rappel, l’éthylotest est un appareil qui sert à mesurer la quantité d’alcool présent dans l’air expiré par un conducteur ayant bu (elle se mesure en milligramme par litre d’air). Grâce à cette mesure, on peut estimer la quantité d’alcool présent dans le sang du conducteur ivre (le taux d’alcool présent dans le sang se mesure en milligramme par litre de sang).

Il existe deux types d’éthylotest :

-L’éthylotest chimique : c’est celui qu’on appelle aussi le ballon. On ne peut l’utiliser qu’une seule fois. Celui-ci a une durée de péremption d’environ deux ans. On souffle dans le ballon et si on a atteint un certain taux d’alcool, un réactif chimique présent dans l’appareil sonne l’alerte en changeant de couleur. Son utilisation est assez simple. Il vous suffit juste de briser l’extrémité en plastique du tube, ensuite vous soufflez dans le ballon. Attention, sachez qu’il faut attendre au minimum vingt minutes après le dernier verre avant d’effectuer le test.

-L’éthylotest électronique, de son côté est réutilisable de nombreuses fois. La seule partie de l’appareil qui est à usage unique est l’embout. Son utilisation est presque similaire à celle de l’éthylotest chimique. Mais c’est la manière de vérifier le résultat qui change. Là, l’appareil produit un signal électrique lorsque le taux d’alcool autorisé est dépassé. Voici comment on procède : on place l’embout jetable à l’extrémité de l’appareil. Ensuite, on souffle dedans jusqu’à ce que le signal s’arrête (le signal peut être visuel ou sonore selon le modèle de l’appareil). Une fois que le signal s’arrête, une valeur s’affiche sur l’écran, c’est le taux d’alcool présent dans l’air que vous avez expiré.

Notez que les éthylotests ont besoin d’un étalonnage régulier pour être fiable. Un étalonnage par an suffira.

Maintenant, répondons à la question « A quoi sert un éthylotest ».

à Lire aussi par ici : Quel budget compter pour une trottinette électrique ?

L’utilité de l’éthylotest

Lorsque vous buvez alors qu’après, vous devez reprendre la route au volant de votre voiture, il est difficile de savoir si vous avez dépassé ou non le taux d’alcool autorisé. Et si vous n’avez pas fait un test et que par la suite, vous êtes contrôlé par la police en cours de route, cela peut vous coûter très cher dans le cas où le test est positif. Vous risquez des amendes ou de perdre des points sur votre permis. D’un autre côté, à cause du taux excessif d’alcool présent dans votre sang, le risque de faire un accident.

Donc, en conclusion, l’utilisation d’un éthylotest est tout à votre intérêt. Non seulement, elle vous évite de conduire en état d’ivresse, mais elle vous évite aussi des ennuis avec la police.

Comment bien choisir son éthylotest électronique ?